Membres fondateurs

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. رحلة الألف ميل تبدأ بخطوة واحدة et selon le proverbe Yoruba (Nigeria) “Okùn ò lè gùn gùn gùn kí ó má níbi a ti fà á wá” («quelle que soit la longueur de la corde, on trouvera toujours un point pour la saisir et la tirer»).

 C’est le 30 avril 2017 que débute l’aventure de la Société Africaine de Parémiologie et de Phraséologie (AFRICAPPS). Jean-Philippe Zouogbo (Université Paris Diderot-Sorbonne Paris Cité) donne l’impulsion décisive lorsqu’il adresse un message au Dr. Folayoke Bestmann (Obafemi Awolowo University, Nigeria) qu’il avait rencontrée en 2011 à l’occasion du Colloque international de Parémiologie qu’il avait organisé à Paris. Dans son message, Jean-Philippe Zouogbo dresse un état des lieux de l’essor de la parémiologie et de la phraséologie, de l’enthousiasme suscité par ces disciplines en Afrique et attire l’attention sur la création de sociétés savantes aux quatre coins du monde: l’Afrique doit se doter d’une société savante en phraséologie et en parémiologie!

Le Dr. Bestman échange avec le Professeur Yisa Kehinde Yusuf (Obafemi Awolowo University, Nigeria) un éminent universitaire et parémiologue. Le Professeur Yusuf fut l’organisateur de deux colloques internationaux de Parémiologie au Nigeria: en 2006 à Ile Ife (Obafemi Awolowo University) et en 2012 à Ilorin (University of Ilorin).

Le 3 mai 2017, le Professeur Yusuf adresse un message à Jean-Philippe Zouogbo, le félicitant de son initiative et l’assurant de sa volonté et de sa disponibilité à œuvrer à la concrétisation du projet de création d’une société savante africaine de parémiologie et de phraséologie.

Entre-temps, Jean-Philippe Zouogbo avait également entamé, dans cette optique, des consultations avec d’autres universitaires africains dont le Professeur Mona Noueshi (Cairo University, Egypt).

C’est ainsi que débute la collaboration étroite, intense et fructueuse entre Ile Ife, Paris et Le Caire. Les premières actions ont consisté à trouver un nom à la société et à programmer un premier congrès international en Afrique en 2018.

Un proverbe anglais dit: “Many hands make light work”, l’union fait la force. Et selon un proverbe Bété (Côte d’Ivoire), ‘Gnòkpòbhló ō lòbhò lò lō, ne dugnan klekle đhu lò’ («C’est un seul individu qui abat l’éléphant. Mais la chair profite à toute la communauté villageoise»).

Des contacts ont ainsi été tissés avec trois autres universitaires, spécialistes de parémiologie et de phraséologie et amateurs de proverbes: le Professeur Babafemi Odunsi (Obafemi Awolowo University), le Dr. ’Yomi Daramola (Obafemi Awolowo University) et le Professor Akin Odebunmi (University of Ibadan, Nigeria). La Société Africaine de Parémiologie et de Phraséologie doit ses statuts à l’investissement de Monsieur Odunsi, juriste et Professeur de Droit.

En cliquant sur leur nom, vous aurez un bref profil de chacun des membres fondateurs de AFRICAPPS.

Folajoke BESTMAN, Obafemi Awolowo University Ile-Ife, Nigeria

’Yomi DARAMOLA, Obafemi Awolowo University Ile-Ife, Nigeria

Mona NOUESHI, Faculty of Arts Cairo University

Akin ODEBUNMI, University of Ibadan, Nigeria

Babafemi ODUNSI, Obafemi Awolowo University Ile-Ife, Nigeria

Yisa Kehinde YUSUF, Obafemi Awolowo University Ile-Ife, Nigeria

Jean-Philippe ZOUOGBO, Université Paris Diderot-Sorbonne Paris Cité